Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le-Pigeon-Voyageur

Agenda

 


Nous ferions paraître avec plaisir toute contribution à la conduite des colombiers (uniquement  articles signés et susceptibles d'être remaniés pour des raisons de mise en forme, de taille, etc.).

Extrait de l'almanach colombophile du Père Prudence. 1911.

Le premier mois de cet almanach est le mois de Janvier. Aujourd'hui, en pratique, la saison colombophile commence en décembre compte tenu du fait que nombreux sont les colombophiles qui font leurs premiers accouplements de façon à baguer le plus tôt possible en vue des concours de pigeonneaux. Cet almanach de 1911 ne tient évidemment pas compte de la pratique du veuvage apparue quelques décennies plus tard...quoique celle-ci se pratiquait déjà mais de façon très confidentielle.

undefined" Le froid n'engendre pas de maladies quand il est sec. Nous avons parfois des hivers si doux que les pigeons élèveraient dans une saison dangereuse ou s'épuiseraient.
Il faut se garder des couvées prématurées qui ne donnent en général que des sujets malingres. N'ouvrons le colombier que les jours agréables et vers 10 heures pour le fermer à 3 heures de l'après-midi
".
img020-copie-1.jpg"N'ouvrons le colombier que vers les dix heures du matin; craignez la ronde matinale des oiseaux de proie. Ne lâchez pas les femelles si vous vous apercevez qu'elles sont émoustillées ! Elles jetteriant leur bonnet par-dessus les moulins. Ne vous hâtez pas d'élever : l'hiver n'est pas près de déménager : en cas de retour, les couvées prématurées sont compromises".

undefined

 "Fermons bien le colombier la nuit surtout s'il renferme déjà des pigeonneaux. Aussi longtemps que les nourriciers recouvrent leurs jeunes, il n'y a pas de danger : c'est quand ils sont découverts, bien qu'encore insuffisamment plumés, que les nuits froides et humides font des ravages.
Veillez à ce que les reproducteurs se couchent le jabot bien garni.. fermez les cases afin qu'ils conservent pour eux tout ce qu'ils prendront. Ne les ouvrez, s'ils recouvrent encore leurs jeunes, qu'une demi-heure après."

Almanach--mars.jpg"Du premier au 15 mars vous accouplerez les pigeons que vous destinez aux concours du mois de juin; vous attendrez le 10 avril pour ceux qui doivent prendre part aux luttes de juillet.(...) Vous choisirez de préférence de grandes femelles et des mâles moyens".




Pour le moment la seule préoccupation de l'amateur et de ses producteurs consiste à ELEVER DE BEAUX JEUNES (...).

La première recommandation c'est de ne pas prendre les jeunes en mains si ce n'est au bout du 5eme jour pour leur passer leur bague matricule (...).

Les nourriciers doivent se coucher l'estomac bien garni (...).



 


Il faut surtout visiter les dessous des plateaux où s'engendrent et se logent les tiquets.







Faire deux fois le même dressage, c'est bon, très bon même.



Les concours lointains (...) exigent une mise en forme particulière, préparée déjà l'année précédente. Il est dangereux d'y engager des sujets qui n'ont pas déjà subi des entraînements sérieux à 600 kil, l'an dernier.


















Suite de l'agenda page suivante

 

Partager cette page

Repost 0